PRESSE

Un écart entre demandes et propositions.

Le décalage entre les attentes des candidats et les exigences des entreprises tourne au grand écart depuis la rentrée. « Puisqu’elles entendent parler de crise, les entreprises pensent que le marché s’est retourné et qu’elles ont désormais la main dessus. Or, ce n’est pas le cas », assure Virginie Deryckx.

http://www.lefigaro.fr/emploi/2008/11/10/01010-20081110ARTFIG00358-un-ecart-entre-demandes-et-propositions-.php

Article en PDF